Vous êtes ici:  francaise > Parapente+ > Ancien Numeros Parapente + > 431

 Parapente + 431


Achetez Parapente + 431

 

 

TESTS
Skywalk Chili 3
Une fois de plus, nous sommes conquis par les possibilités des intermédiaires catégorie B modernes. Une aile racée, belle et effi cace, y compris en conditions diffi ciles, particulièrement résistante à la turbulence.
Gradient Golden 4
L’art de la courbe... Tout aussi réussie que les précédentes Golden, elle fera des heureux ! Performante, très  ludique et homogène, une aile parfaitement polyvalente pour le milieu de la catégorie B.
Nova Mentor 3
Au top des performances de la catégorie B, la Mentor 3 améliore nettement tout ce qui pouvait l’être sur la déjà fameuse Mentor 2... Une vraie aile de cross alliant plaisir et efficacité.
Test selette: Advance Success 3
Une sellette légère et confortable, particulièrement polyvalente, la Success 3 est tout aussi accessible pour les pilotes débutants qu’elle peut être racée pour une pratique sportive.

 

SUCCÈS PHÉNOMÉNAL POUR LA 40e COUPE ICARE ! Était-ce la plus belle ?
L’histoire méconnue de ce fantastique événement racontée par ceux qui l’ont créé, les plus belles réalisations, rencontres et news incontournables du salon.

 ACTIONS FILLES
À l’occasion du rassemblement amical du Challenge Féminin

LE RED BULL ELEMENTS
Quatre sports, trois éléments, 220 athlètes de la scène outdoor dans l’arène pour un improbable relais multisports autour du lac d’Annecy... Attention, intense !

LA VOLTIGE En FORME
Après le Sonchaux Acro Show près de Montreux et ses milliers de spectateurs, le point sur cette activité, bien plus importante qu’on ne le croît dans l’évolution du parapente.

BALKANS ATTITUDE, LA BOSNIE
Des parapentistes et des pros français racontent comment ils ont aidé à développer l’activité làbas. Renseignements pratiques pour voler dans une magnifi que région préservée, qui n’est qu’à 1 000 km de chez nous.

 

THERMIQUES HIVERNAUX, TORRIDE ARGENTINE !
Le photographe Felix Wölk et ses amis pilotes-aventuriers à la découverte du nord de l’Argentine et de phénomènes aérologiques extraordinaires...

La page des plaines et des urbains
Notre rubrique pour voler en plaine ou près des villes.

La Birdwing, l’arme ultime ! Et le Flypod, support volant pour caméra. Une aile révolutionnaire ! Le futur du parapente est en marche... Tout aussi novateur, le Flypod va révolutionner la prise de vue embarquée.

 

NOS RUBRIQUES
Edito
Abonnement
Index des annonceurs
Petites annonces
Calendrier 
Start’air

 

ÉDITORIAL

RAPPEL À L’ORDRE

Dans le dernier édito, je me rappelle m’être laissé aller à un peu trop d’optimisme en parlant de « miracles ».   m’était l’été, ça volait bien, on était encore tout ébaubis de ces incroyables performances de la X-Alps et de plein d’autres belles choses. Parfois, la tête dans le guidon, on perd un peu le contact avec la réalité.

Fin de bouclage, le téléphone sonne, c’est Alain Zoller du labo-test Air Turquoise : « Faudrait qu’on se parle » - « Quoi, on a fait des c… ? » - « Non, mais il faudrait qu’on se parle ». Bon, petit coup de voiture pour rencontrer Alain jusqu’à Villeneuve au bord du Léman. Là, petite digression pour dire pourquoi on parle souvent d’Alain Zoller : non seulement il teste beaucoup d’ailes, mais je le crois - et je ne suis pas seul à le penser - très sincèrement impliqué pour bien faire son job de testeur. Et préoccupé également. D’ailleurs, son job n’est pas facile ! Avec une vraie pression des marques qui font régulièrement valoir le fait qu’elles pourraient tout aussi bien homologuer ailleurs. C’est aussi simple que ça. Donc Alain communique beaucoup sur ce qu’il fait et surtout, il nous interpelle régulièrement : « Vous devriez parler de ça ». Ok, on en parle et on en fait des articles, par exemple sur les lignes de pliage (des suspentes additionnelles montées pour obtenir les fermetures requises par la norme en homologation, non présentes sur les ailes de série) ou bien sur les ailes de compétition et la « dérive des homologations »... D’accord, après, on rencontre des pilotes sur les sites qui ouvrent de grands yeux quand on parle de lignes de pliage : « Quoi, c’est homologué comme ça ? ».

Ben oui, mais s’ils ne lisent pas ou ne cherchent pas à comprendre, on ne peut rien pour eux. Donc discussion édifi ante avec Alain Zoller qui me ramène un peu sur terre : série noire en Suisse, taux d’accidents en hausse continue en Allemagne, très mauvaise série les jours d’avant en France également. Je le rassure partiellement en lui rappelant nos intentions et en particulier que dans nos tests, nous ne cherchons pas à banaliser la diffi culté de pilotage d’un parapente. Au contraire, nous cherchons clairement, surtout depuis quelque temps, à « tasser » les catégories (et non pas à les tirer vers le haut) en rappelant aussi souvent qu’on peut que l’aile « normale », « classique », celle qui offre déjà toutes les possibilités et qui convient en principe au plus de monde est l’aile milieu de B, pas plus. On se quitte en se promettant d’échanger encore plus d’informations et de tout rappeler plus souvent, faire évoluer les choses est un travail de fond.

Rencontre suivante un peu plus « énergique » à la coupe Icare. Alain réunit deux testeurs, un de chaque magazine français, pour explication en présence de représentants de marques concernant des ailes qui semblent clairement « sous-évaluées » concernant leur accessibilité. Nous ne sommes pas mis en cause. Pas mis en cause du tout certes, mais nous prenons aussi le message à notre compte et nous essayerons de faire mieux dans la clarté, en insistant toujours plus sur le fait que le niveau B milieu est celui qui correspond à un pilote ayant des aptitudes « normales », évoluant dans une aérologie de montagne. Au-dessus, on rentre vite dans un autre domaine.

Tout ça, c’est un peu schématique mais on ne voit pas d’autre moyen de le dire.

Bien sûr, on n’empêchera pas qui que ce soit d’acheter plus ambitieux ! En principe, ceux qui s’équipent C ou D savent ce qu’ils font et n’ont presque plus besoin de notre avis. Pour ceux qui achètent sans savoir ce qu’il font, on ne peut pas grand-chose pour eux.

Quant à ceux qui vont se jeter sur une aile simplement parce qu’elle a 0.5 point de fi nesse en plus (voir le petit encart page 15) ou parce qu’en guise de tests, ils sont sensibles aux discussions de comptoirs ou de forums : « T’as vu comme je t’ai poudré avec ma… », là aussi, ce sera diffi cile de faire quelque chose pour eux.

Michel Ferrer

e-Flight-Expo Vol Moteur Free Flight Index Flying Pages Flüges Magazin Flügel Index Aircraft Scout WIDOLA Paramoteur Parapente EAA Flying Pages - Online Shop